Après 5 mois à Sydney, à travailler 5 à 10h par jours, nous repartons pour un road trip d’un mois et demi de Sydney à Perth. Aujourd’hui dans notre blog Australie nous allons commencer par le commencement : Sydney to Melbourne !

Enfin arrive ce mardi 30 avril, nous rendons les clés de nos maisons/apparts respectifs, et nous retrouvons notre maison sur roues, notre van de compétition pour de nouvelles aventures. Après avoir rangé toutes nos valises et babioles amassées durant ces 5 mois, nous pouvons enfin prendre la route pour nous diriger vers Wollongong. La route se passe sans encombre, les mécanismes de la conduite à gauche reviennent rapidement et nous arrivons à bon port en 1h30.

temple nan tien road trip

Le lendemain nous nous levons de bonne heure ayant un emploi du temps chargé. Nous commençons par le temple chinois Nan Tien. Sa position géographique est assez surprenante car il se situe dans une zone industrielle où la grisaille des bâtiments est un peu déprimante. Mais en continuant la route, nous nous retrouvons face à une entrée chinoise avec un chemin bordé d’arbres et de sculptures en tout genre. Arrivée au temple, nous flânons dans cet havre de paix où la religion bouddhiste trône dans toutes les pièces. Nous passons devant d’immenses bouddhas qui nous regardent d’un œil bienveillant. Le temple est immense, chaque pièces fait référence à une demande particulière, de la santé, des proches, le travail… La ballade gratuite terminée, nous nous dirigeons vers notre van pour reprendre la route.

 Nous allons en direction de Kiama afin de voir le Blowhole, des geysers d’eau de mer naturelle à la pointe  de la ville. Cette avancée de roche permet de monter sur une falaise où l’on peut admirer la baie. Les geysers sont impressionnants pouvant atteindre jusqu’à 60 mètres de hauteur. L’écume de l’eau laisse apparaître des arcs en ciel dans la cuve d’eau. Nous continuons notre chemin  jusqu’à Berry afin d’y faire une pause déjeuner. Nous trouvons un petit bistro où l’on peut manger des pâtes Carbonara ou des hamburgers à l ‘alpaga pour 10$. Nous visitons un peu la ville puis nous reprenons la route pour notre point de chute de la journée.

Arrivée à Greenwell Point, nous nous dirigeons vers Angler’s Rest (Contact : Liz : 02 4447 1207) un camping-car des plus agréables. Nous sommes accueillis dans un petit coin de paradis avec l’océan qui se glisse à travers des forêts marécageuses. Le paysage est saisissant. Nous décidons de faire un barbecue en bord de mer avec les BBQ mis à disposition. Après une étape supermarché et Bottle-shop, nous rentrons à notre bungalow. L’apéro mis en place, c’est les garçons qui se lancent dans la cuisine. Selim, Igor et Olivier partent s’occuper du barbecue pendant que Jeremy se lance dans la préparation d’une sauce au poivre. (Oui Jeremy sait maintenant faire des sauces au poivre). Après une bonne nuit, Selim et Jeremy, suite à un pari, vont se baigner à 8h du matin dans une eau gelée. Le petit déjeuner pris, nous repartons après avoir profiter une dernière fois de la vue.

pebbly beach road trip

Nous arrivons à Jervis Bay pour voir la plage de Murray beach avec les falaises au loin. La plage est déserte avec l’hiver qui pointe le bout de son nez. Nous reprenons la route pour aller sur Pebbly Beach, la route est magnifique, bordée d’arbres, et de végétations diverses. Nous arrivons sur la plage qui forme une cuve avec des falaises rouge/ocre qui délimitent le sable. La mer à perte de vue mais surtout des dizaines de kangourous sauvages qui se baladent sur la plage. Au début, nous n’osons pas trop nous approcher puis au fur et à mesure nous les appâtons avec de l’herbe. Ils se laissent quasiment tous caresser et s’approchent de nous à leur tour. Nous admirons une mère avec son petit dans la poche qui sort parfois son museau mais la plupart du temps laisse juste une de ses longues pattes dépasser. Puis nous nous lançons un défi pour le déjeuner: faire des crêpes salées et sucrées dans un van. Pari réussi ! Bien remplis, nous gardons la dernière crêpe Nutella banane pour aller sur le sable admirer les kangourous avec un couché de soleil en fond et Igor à la guitare. La nuit tombée nous reprenons le van. A savoir pour ceux qui veulent profiter un peu plus de cet endroit il est possible de camper sur place pour 10$ la nuit.

narooma road trip

Pour notre part, c’est direction Bateman’s bay où nous passons la nuit pour nous rapprocher de Narooma. La route le long de la baie est magnifique entre forêts et plages avec très peu de villages.

Arrivés à bon port, nous commençons par le point de vue qui donne sur toute la baie d’un coté et de l’autre le port de plaisance avec la ville en arrière plan. Puis nous descendons les quelques marches pour arriver au fameux rocher où l’Australie a su se dessiner à l’intérieur au fil des siècles. Après s’être pris en photos, (en particulier les garçons qui, depuis le début de ce road trip, se plaisent à poser à la manière d’Usain Bolt sur tous les jolis points de vue que nous trouvons) nous décidons de repartir. C’est sans compter le fait de croiser un pêcheur de la ville qui nous assure qu’en continuant sur la jetée nous pourrions croiser des lions de mer posés sur les rochers. C’est comme ça que nous nous retrouvons à admirer des dizaines de ces mammifères marins sur les cailloux en train de prendre un bain de soleil. En s’approchant de trop près, nous réveillons le mâle dominant qui nous fait bien sentir que si nous faisons un pas de plus il se fera une joie de nous attaquer. Méfiez vous malgré leurs corpulences ces animaux sont rapides que ce soit sur terre ou dans la mer !

Après avoir bien profité de ce spectacle nous reprenons la route pour nous diriger vers Mimosa Rock. Enfin c’est ce qui était prévu au programme. N’ayant pas de GPS mais Google maps pour Iphone, nous nous retrouvons sur une petite route blanche.

A savoir : les petites routes blanches ne sont pas forcément adaptées à tous types de véhicules !!
C’est comme ça que Selim au volant se retrouve dans un chemin forestier avec des buttes de terre et des rochers à éviter. Il essaye tant bien que mal de nous sortir de ce bourbier tout en faisant bonne figure. C’est comme ça que nous découvrons un  Sébastien Selim ElMeloeb qui finira tant bien que mal par nous ramener sur une véritable route goudronnée ! Selim au bout de sa vie laisse sa place à Jerem qui nous amènera vers Merimbula. Tant pis pour les Mimosas Rocks ! Pour ceux muni d’un 4×4 ou qui ont eu l’intelligence de ne pas suivre leur Iphone envoyez nous des photos ;)

ben boyd road trip
Le lendemain matin nous prenons notre petit déjeuner dans un parc de Merimbula avec une vue sur la mer assez sympa. Les garçons jouent au foot avec un ballon rose fushia Barbie ce qui nous attire pas mal de regards ! Mais bon, nos princesses méritent des ballons aux effigies de Cendrillon, la Belle au Bois dormants et la petite sirène. Exténués de ce foot de 10 min, nous reprenons la route pour aller à Ben Boyd National Park.

Garé au milieu des arbres, nous commençons la petite ballade proposée. En longeant la côte nous admirons des falaises de trois couleurs différentes : blanche sur la base, orange au milieu et ocre foncé vers le sommet avec la mer bleu turquoise en arrière plan.

Puis vient la ville d’Eden, avec son immense plage. Mise à part le vent, le coin est paradisiaque avec une eau bleu azur, un petit lac bordé d’arbres et sur le côté gauche une piscine naturelle surplombée d’une falaise.

Pour finir la journée, nous allons à  Coobracambra NP.  Nous cherchons désespérément une magnifique cascade que nous avions vue sur différents sites. Hélas la cascade s’était légèrement effondrée et avec l’été caniculaire, il n’y a qu’un filet d’eau qui se glissait à travers les roches.

Le lendemain nous nous rendons à Raymond Island. Une toute petite île, accessible uniquement en ferry, gratuit pour les piétons et 10$ pour les vans. Nous décidons d’y aller à pied. La particularité de cet endroit, c’est de pouvoir croiser des koalas dans la nature. A peine après avoir marché 5 mètres, nous nous retrouvons face à un petit koala somnolant dans son arbre. Continuant à scruter la cime des arbres, nous en croisons une bonne dizaine sur le chemin. Jusqu’à ce qu’on voit un koala en bas d’un tronc d’arbre à hauteur d’homme. A notre approche, il reste à nous guetter puis commence à grimper tout doucement. À savoir que ces petites peluches ne se nourrissent que de certaines feuilles d’Eucalyptus. Ne buvant pas une seule goutte d’eau, ils passent la majeure partie de son temps dans un arbre.

Ravis de cette petite escapade, nous continuons la « Journée Animaux » en allant à Wilson Promontory. Ce parc national abrite des émeus, des wombats, wallabys, kangourous et toutes sortes d’oiseaux. Nous arrêtons notre visite plusieurs fois sur la route pour nous approcher de tous ces animaux en liberté. Pour ceux qui veulent faire ami-ami avec les émeus, méfiez vous, ces oiseaux stupides ont pris Axelle en cible qui a du courir à toute hâte pour fuir. Mais les wallabies et wombats sont beaucoup plus amicaux. En continuant dans le parc, nous arrivons à la pointe au plus au sud de l’Australie où nous en profitons pour admirer le couché de soleil.

phillip island road trip

Le jour d’après, nous nous rendons sur la très célèbre île de Phillip Island. Pour cela, nous passons par un tour opérateur : Wild Life (coût : 165$ la journée) Nous passons enfin le pont qui mène sur l’île. Notre premier arrêt est une chocolaterie qui possède un musée interactif. Cela permet de voir comment est confectionné le chocolat, avec plein de petits jeux pour les clients durant la ballade. Par exemple : reconnaître des odeurs ou avoir une minute pour faire un dessin avec du chocolat. Notre deuxième étape est un Koala Park. Nous croisons l’un d’eux en train de manger de l’eucalyptus, très concentré sur sa tâche, il ne fait aucun cas de nous. Puis nous enchainons avec une dégustation de vins, fromages, gelée de pinot noir et fruits. Nous sommes la seule table à finir tout le pain et ne laisser aucune trace de fromage. Un régal après 2 mois d’abstinence. Enfin la journée se termine par la marche des pingouins. Pour y aller nous faisons une halte au Centre Nobbies, une pointe de la côte, où l’on peut croiser des pingouins qui viennent se nicher dans les hauteurs pour la nuit. Nous prenons place dans les gradins face à la mer afin d’attendre ces mammifères si bien organisés. C’est à ce moment là que surgit un petit être hors de l’eau, marchant avec dynamisme sur la plage et qui s’arrête au milieu de la plage à l’affut de prédateurs potentiels. Puis un autre sort de l’eau, et fait la même chose. Ces premiers pingouins sont en fait des éclaireurs. S’ils reviennent à l’eau c’est qu’il y a danger et dans ce cas là, toute la meute reste à l’eau. S’il avance, c’est que les autres peuvent les rejoindre. Puis vient une vague de pingouins. Des centaines de ces mammifères arrivent en courant sur la plage. C’est impressionnant. Au milieu du chemin, ils s’arrêtent tous devant nous pour passer une mini butte les uns après les autres. Chacun sa technique, il y en a qui glissent sur le ventre, d’autres qui tombent le bec dans le sable, ou encore les prudents qui descendent en chasse-sable. Cela dure bien ¾ d’heure ou chacun regagne son terrier pour la nuit.

Le lendemain nous partons pour un voyage dans le temps avec le Puffing Billy à Dandenong.  Le coût de cette ballade est de 40$ par personne, mais cela vaut vraiment le coup et l’argent est pour l’entretien du train. Ce train à vapeur d’une époque révolue, nous fait passer dans la forêt et traverser des petits villages ! L’ambiance est super, les personnes qui s’occupent de ce train sont toutes des bénévoles. L’un deux nous incitent à passer les jambes à travers les fenêtres de notre wagon qui sont ouvertes sur l’extérieur. Le train démarre et l’aventure commence. La forêt est dense, avec des arbres aux couleurs de l’automne. Au fur et à mesure, nous pouvons admirer la vallée et les montagnes à l’horizon. Nous passons sur un pont en bois et faisons plusieurs petits arrêts dans des villages dont l’un où l’on s’arrêtera afin de manger au bord du lac.  Au retour nous demandons à l’un des bénévoles si nous pouvons nous mettre à l’arrière du train pour admirer la vue. C’est encore plus beau de pouvoir admirer la vue avec les rails au milieu de la nature.

puffing billy road trip

Viens enfin notre dernier jour de road trip et pour fêter ça, nous décidons de partir dans la Yarra Valley. Nous visitons le domaine de Chandon qui appartient au groupe LVMH. Le domaine est incroyable avec des montagnes en fond. Des roses rouges et blanches jonchent les champs de vignes, ce qui donne un mélange de couleur digne d’une carte postale. Après avoir visité le domaine, nous participons à une dégustation de 10 vins avec des blancs, des rouges et du champagne et ce pour 5$. Après cela, nous partons à la découverte d’une « dairy », une fromagerie qui regroupent tous ce qui est fait dans la vallée. Nous partageons des planches de fromages avec un pinot noir pour 15$. Repus de notre boulimie matinale, nous nous endormons à la sortie de la fromagerie, au bort de la route dans un petit coin d’herbe. Après une petite heure de sieste nous reprenons la route pour le point final de ce road trip: Melbourne. Affaire à suivre.

Ce qu’il faut retenir de ce road trip : Pour ceux qui sont en Australie pour voir surtout des paysages et des animaux dans la nature, cet itinéraire est parfait. Vous n’aurez quasiment pas de dépenses pour des activités mais il y a vraiment beaucoup de choses à voir, juste  une voiture, de très bons amis et beaucoup de folie.